Comparez les assurances auto,
en moins de 2 minutes
Simple, rapide et gratuit !
  • Meilleur prix
  • Meilleurs remboursements
  • Meilleures assurances auto
Remplissez le formulaire et comparez :
Lancez le comparateur

Je prête ma voiture, quelles démarches auprès de mon assurance auto ?

En tant que bonne et généreuse personne, vous avez cédé à la demande de votre vieil ami qui vous supplie de lui prêter votre voiture pour aller à son premier cours de yoga. Ce choix respectable vous appartient mais vous devez néanmoins connaitre les modalités d'un tel prêt.

En effet, même si votre véhicule est assuré tout risque, vous pouvez avoir quelques surprises si un incident survient. En effet, la garantie de l'assurance peut être limitée et la franchise appliqué majorée.

Validité de l'assurance lors d'un prêt

De manière générale, le propriétaire d'un véhicule peut prêter son automobile à n'importe quelle personne qui respecte les conditions suivantes :

Cette personne doit posséder un permis de conduire valide,

Le véhicule doit être utilisé dans les conditions définies par le contrat d'assurance.

Attention, le contrat d'assurance peut cependant limiter les garanties et majorer la franchise lors d'un sinistre responsable. De plus, lors d'un prêt régulier ou de manière continue, vous devez contacter votre compagnie d'assurance pour le signaler et rajouter cette personne au contrat.

Lors d'un contrôle routier de routine, le conducteur devra simplement présenter son permis de conduire valide, les papiers du véhicule et l'attestation d'assurance.

Les informations de votre contrat à vérifier

Lorsque vous prêtez votre véhicule à une tierce personne, vous engagez votre responsabilité. Il est donc nécessaire de connaitre vos droits et les solutions qui s'offrent à vous.

Les compagnies d'assurances proposent plusieurs possibilités à ajouter à votre contrat concernant cette situation :

Le prêt de véhicule sans restriction et sans majoration de franchise en cas de sinistre,

Le prêt de véhicule avec majoration de franchise en cas de sinistre,

Le prêt de véhicule à un tiers sauf aux conducteurs novices définis dans les conditions générales du contrat,

L'interdiction de prêt de véhicule à un tiers sauf ascendants, descendants et membres de la famille,

L'interdiction totale de prêt du véhicule.

Bien sûr, chacune des solutions entrainera une majoration ou une minoration de votre prime d'assurance.

En cas d'accident

Malheur ! Durant le prêt, votre véhicule est impliqué dans un accident. Deux figures se présentent :

Votre véhicule n'est pas responsable de l'accident. Dans ce cas là, vous n'avez pas à vous inquiéter car c'est l'assurance de l'autre véhicule qui prendra en charge les dommages provoqués par l'incident.

Votre véhicule est responsable de l'accident. La garantie de responsabilité civile (obligatoire en France) prendra en charge les dommages occasionnés, à l'exception des dommages subis par le conducteur a qui vus aviez prêté votre véhicule. Le reste des dommages sera pris en charge ou non selon les garanties souscrites dans votre contrat d'assurance.

Vous connaissez donc maintenant toutes les conditions qui légifèrent la couverture d'assurance automobile lors d'un prêt de véhicule. Vous pouvez maintenant prêter (ou non !) votre véhicule en toute connaissance de cause.