Comparez les assurances auto,
en moins de 2 minutes
Simple, rapide et gratuit !
  • Meilleur prix
  • Meilleurs remboursements
  • Meilleures assurances auto
Remplissez le formulaire et comparez :
Lancez le comparateur
Accueil Assurance auto Sinistres et situations Collision avec un cycliste

Assurance auto et collision avec un cycliste

Ces dernières années nous avons pu constater une augmentation du nombre de cyclistes sur nos routes, notamment pour des trajets privés et professionnels. Cette augmentation est soutenue par les pouvoirs publics (concept « vélib ») qui considèrent ce moyen de transport comme économique et non polluant. C'est aujourd'hui un transport très utilisé : jusqu'à 40% de la population déclare utiliser régulièrement un vélo. Qui dit augmentation du nombre de cyclistes dit augmentation du nombre de collisions avec des véhicules à moteur et notamment les voitures.

Point sur les responsabilités en cas d'accident.

Pour commencer, sachez que le cycliste (assuré ou non) est le plus souvent responsable des dommages causé à autrui (piétons). En revanche il est protégé par la loi Badinter de 1985 qui réglemente l'indemnisation des victimes d'accidents et prévoit un droit d'indemnisation de tous les dommages engendrés par un accident de la route.

Art. 3 Loi Badinter : « Les victimes, hormis les conducteurs de véhicules terrestres à moteur, sont indemnisées des dommages résultant des atteintes à leur personne qu'elles ont subies, sans que puisse leur être opposée leur propre faute à l'exception de leur faute inexcusable si elle a été la cause exclusive de l'accident » (source : site du gouvernement).

En pratique cela signifie que le cycliste victime d'un accident ne sera jamais mis en cause quelle que soit son imprudence sauf cas exceptionnels. Dans la majorité des cas c'est donc vous qui serez mis en tort. Votre assurance devra donc indemniser la ou les victimes. N'hésitez pas à comparer divers assureurs et à leur poser des questions précises sur les indemnisations en cas de collision avec un cycliste ou un piéton.

Cas particulier

Pour qu'un cycliste soit responsable il faut prouver qu'il y a faute exclusive et inexcusable de celui-ci. Parmi ces exceptions on peut citer le cycliste qui roule en contresens ou encore le fait de ne pas s'arrêter à un feu rouge. S'il y a faute inexcusable la victime ne recevra aucune indemnité compensatrice à l'exception des victimes mineures de moins de 16 ans, des personnes âgées de plus de 70ans ou des personnes avec un titre d'invalidité de 80% minimum. Dernière chose : si la victime cause intentionnellement un accident et subit des dommages corporels, elle ne percevra aucune indemnité (ex : une personne qui se met en travers de la route pour mettre fin à ses jours).

Pour terminer, nous vous recommandons d'utiliser notre comparateur d'assurance auto afin de trouver l'assureur qui vous convient !