Comparez les assurances vie,
en moins de 2 minutes
Simple, rapide et gratuit !
  • 0€ frais d'entrée
  • Rendement garanti
  • Aucun engagement
Remplissez le formulaire et comparez :
  • Quel est votre âge ?
  • En quelle qualité occupez vous votre logement ?
  • Dans quel secteur travaillez-vous ?
  • Avez-vous des enfants ou petits-enfants à charge ?
  • Accueil Assurance vie Vos proches Assurance vie et vos petits enfants

    Mes petits enfants peuvent être bénéficiaires de mon assurance vie

    Transmettre son capital à ses petits enfants après votre décès

    Si vous souhaitez faire bénéficier vos petits enfants d'une partie ou de tout votre patrimoine, vous pouvez le faire avec l'assurance vie. Pour cela, vous devez simplement les désigner dans la clause bénéficiaire de votre contrat. Pour ne pas qu'il y ait de problème le jour de votre succession, pensez à rédiger cette clause de manière claire et précise. Par exemple ne mettez pas « mes petits enfants » mais leur désignation nominative.

    Vous avez aussi la possibilité de choisir ce que vous voulez léguer à chacun, vous n'êtes pas obligés de donner la même chose à tous. Vous devez cependant le spécifier là aussi dans la clause de votre contrat. Vous pouvez aussi ouvrir plusieurs assurances vie en mettant des montants différents et en ne mettant qu'un seul bénéficiaire pour chacune des assurances.

    Si vous souhaitez aider vos petits enfants de votre vivant (pour leurs études par exemple) , vous pouvez aussi coupler votre assurance vie avec une donation. Pour cela, il vous suffit simplement d'ouvrir une assurance vie et d'effectuer des versements par le biais d'un ou plusieurs dons manuels. Le don manuel est un acte gratuit qui nécessite simplement une déclaration à l'administration fiscale.

    Pour garder la main sur votre contrat vous devez simplement rédiger un pacte adjoint au don manuel, de ce fait vous choisirez les conditions de gestion des sommes investies.

    Une solution fiscalement favorable

    Vous pouvez faire des dons dans la limite de 31 865 € tous les 15 ans à chacun de vos petits enfants. Vous ne payerez pas de droit de mutation et ils conserveront l'antériorité fiscale du contrat. De plus, vos petits enfants bénéficieront de la fiscalité avantageuse des contrats d'assurance vie lors de votre décès comme l'exonération des droits de succession (jusqu'à un certain montant) et d'une fiscalité favorable si le contrat a une durée supérieure à 8 ans par exemple.